Alors que l’idée de davantage taxer les grosses successions revient beaucoup en période de grand débat national, l’Ifrap publie une note pour assurer que ce serait néfaste à l’économie, et surtout que les Français y sont en réalité farouchement opposés.